Iwagumi 2021 by Annie Roi

Iwagumi aquascaping 60l

Mon nouvel Iwagumi 2021, dans un aquarium de 60cm. J’affectionne particulièrement ce style d’aquascaping inspiré de l’art zen Japonais (jardins de pierres). Suivez pas-à-pas la création de cet aquarium.

La base de cet aquascaping est un aquarium VIV de 60cm de longueur. Pour le sol j’utilise de la pouzzolane en première couche, qui me sert à gagner de la hauteur, et aussi à fournir une filtration biologique sous sol. Je recouvre ensuite de sol technique ici du Tropica soil, pour nourrir les plantes, et baisser un peu le pH.
Le hardscape est placé avec des roches Seiryu stone sélectionnées à distance sur le site www.skaii-and-shrimps.fr

Plantation

Il est temps de planter! Pour un Iwagumi, rien d’étonnant, j’utilise des plantes gazonnantes. Je privilégie toujours les plantes in-vitro, pas d’algues, pas d’escargots, facile à préparer (la laine de roche c’est galère).

Mon choix de plantes pour cet aquarium :

J’humidifie régulièrement les plantes avec un brumisateur tout au long de l’étape de plantation. Ma méthode préférée pour démarrer un aquarium avec des plantes gazonnantes c’est la méthode dry start. Je couvre alors l’aquarium d’un film alimentaire transparent pour garder de l’humidité dans le bac (il ne faut pas remplir l’aquarium d’eau).

L’éclairage est très important pour un aquarium planté. J’ai opté pour une rampe LED Chihiros WRGB (avec module Bluetooth). Je peux donc régler depuis mon smartphone l’intensité lumineuse, la couleur, et régler une minuterie. Tant que l’aquarium n’est pas en eau j’éclaire 9/10 heures par jour à 100% d’intensité. Les gazonnantes s’étandront rapidement, et resteront basse. Il faut patienter environ 3 semaines, à un mois, avant d’avoir un beau tapis de verdure.

Une fois le sol bien recouvert de plantes, je retire le film alimentaire, et je remplit l’aquarium d’eau. J’utilise de l’eau osmosée reminéralisée avec du sel Dennerle Shrimp King Bee salt, à hauteur de 250us/cm. Je diminue maintenant la durée d’éclairage à 6h/j pendant les 3/4 premières semaines. Je baisse aussi l’intensité lumineuse entre 80 et 90% seulement. Ceci à pour but ne pas favoriser une grosse apparition d’algues. On augmentera jusqu’à 8/9 heures par jours progressivement par la suite.

J’installe le reste de la technique, en commençant par le filtre externe Oase FiltoSmart Thermo 100, sur lequel j’ai changé les accessoires de rejet et d’aspiration par de l’inox. La canne d’aspiration à aussi la particularité d’avoir un skimmer de surface, ce qui permet de garder la surface de l’eau propre en évitant le voile mycodermique. Mon filtre externe possède un chauffage intégré, je le règle au environ de 21/22°C.
Enfin pour une bonne croissance des plantes j’installe une diffusion de CO2 avec un système sous pression et un diffuseur CO2 inline.

Les poissons

Il faut maintenant patienter encore 1 mois avant de pouvoir ajouter des poissons dans l’aquarium. C’est le temps nécessaire pour que le cycle biologique de l’aquarium soit installé. Durant ce mois d’attente j’effectue des changements d’eau réguliers, et je taille les plantes au fur et à mesure de leur croissance.

Pour la population, j’ai opté pour une espèce de petits poissons de banc avec des Microdevario kubotai, et une équipe anti-algues composée de Caridina multidentata (crevettes Amano) et de Neritina ‘Sun snail’.

Le résultat final prouve que la patience paye.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *